Jamais plus

Quand notre père est violent et qu’on le déteste, il n’y a pas grand chose à dire lors de ses funérailles… C’est exactement ce que Lily Bloom a fait lors de la journée où son père devait être enterré. Après n’avoir absolument rien dit devant tous ces gens réunis à l’église,  la jeune femme se réfugie sur le toit d’un immeuble afin de pouvoir se remémorer ce moment tristement unique. C’est ainsi qu’elle fait la rencontre du séduisant Ryle, neurochirurgien, avec qui elle passera une partie de la nuit à se dire des vérités toutes nues. L’avenir semble clément pour Lily. Un beau gosse qui flirt avec elle, sa mère qui déménage près d’elle à Boston, l’ouverture imminente de sa boutique… Mais attention Lily, quelles seront les leçons que la vie voudra t’apprendre? Et surtout, qui sait ce que le destin te réserve en fin de compte?

Beau, beau, beau! Quel doux roman, émouvant et déroutant à la fois. Mon tout premier Colleen Hoover mais certainement pas le dernier! Avec une minuscule touche d’érotisme, cette histoire poignante nous ramène à la réalité que trop de gens font face. Alors qu’elle était adolescente, Lily n’en pouvait plus que son père soit violent avec sa mère. La jeune fille ne comprenait pas pourquoi la femme qui l’a mise au monde restait avec cet homme horrible. Tristement, Lily se retrouvera dans une situation semblable et sera donc soumise aux jugements qu’elle infligeait à sa mère quelques années plus tôt. L’autrice soulève une question importante : pourquoi nous nous demandons  »mais pourquoi est-ce que cette personne ne quitte pas la violence? » alors que nous devrions nous demander pourquoi y a-t-il a de la violence!

En faisant ma lecture, je n’y croyais pas moi non plus. Je pensais comme elle… Parce qu’il est possible que ce soit un accident, parce qu’il l’aime, parce qu’il n’est pas comme son père… Les pensées de Lily alors qu’elle regarde et pense à l’homme qu’elle aime son tellement tristes et j’ai voulu y croire moi aussi. Ce conjoint tellement sympathique, intelligent, généreux… Cet homme brisé, troublé, qui perd trop facilement le contrôle et qui commet des actes impardonnables. Et Lily, cette femme forte, qui a aimé et qui aimera encore, cette fleuriste qui adore les fleurs et les toits, c’est une jeune femme sensible et ouverte… Sans oublier le brillant Atlas, ce garçon qui a été le premier amour de Lily, celui qui a fait en sorte qu’elle se retrouverait à Boston l’un de ces jours…

Boston, la ville où tout va bien… Ou presque.

PS: Un aspect original et quelque peu étrange de ce livre est les passages sous forme de lettres adressées à Ellen DeGeneres… ahahah!

Merci Hugo New Romance pour ce passionnant roman!

15873492_1912712615616834_3888782096620249223_n

-C

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s