Quelque part entre toi et moi…

Entre Louis et Eve, il y a… Eve. Le couple vit des moments difficiles alors que le trouble obsessionnel-compulsif de la jeune femme prend de plus en plus de place dans leur petit appartement. La routine a pris le dessus et Eve n’en peut plus. Alors que faire pour donner un nouveau tournant à sa vie sans laisser partir la personne qu’on aime? La solution​ est simple, mais compliquée : Louis doit déménager. Où s’en vont-ils ainsi? Pourront-ils se retrouver? Ou bien s’égareront-ils dans l’ampleur des possibilités qui s’offrent maintenant à eux?

En terminant le livre, j’ai dû mettre un petit baume sur mon coeur. J’étais soulagée mais peinée à la fois. Le sujet de l’habitation à part est un sujet assez délicat, dans la société. L’auteure reflète bien les préjugés que les gens ont par rapport à cette décision. « Vous avez cassé? » , « Ça va pas entre vous? », toutes sortes de questions que les gens qui ne vivent pas cette situation peinent à comprendre. Le trouble obsessionnel-compulsif est mis en perspective et l’auteure approche ce trouble mental d’une façon légère mais intelligente et authentique à la fois. Sans ne montrer que le négatif de la chose, on perçoit les sentiments d’Eve quand elle se retrouve dans des situations qui la pousse à moins bien gérer son TOC.

Oui le TOC est super bien abordé, mais peut-on se concentrer sur un sujet très controversé? Le fait que le couple décide de vivre séparément crée des remous au sein des proches d’Eve et Louis. C’est une situation hors du commun, où les gens sont portés à émettre des jugements et à sauter à des conclusions plutôt négatives. J’ai trouvé très intéressant de voir le point de vue des deux personnages principaux dans ce processus! Eve qui capote un peu, Louis qui capote pas assez… Une coloc intense et un beau bonhomme près à tout… C’est toute une expérience que les amoureux vivront! À un certain moment j’étais déçue de la tournure des choses, mais simplement parce que ça m’a rappelé une triste réalité, et également rappelé que la vie n’est pas faite qu’en chocolat et en sucre à la crème… Vous verrez bien! 😉

Ce roman était particulièrement léger, malgré les sujets dont il traite. C’est la preuve que tout ne doit pas toujours être lourd et négatif pour faire passer un message, pour faire comprendre des choses qui nous sont inconnues et qui sont marginales. J’ai beaucoup aimé mon moment lecture accompagné de Quelque part entre toi et moi et je le conseille à quiconque souhaite vivre un petit lot d’émotions douces-amères! 🙂

Merci beaucoup à VLB éditeur pour l’envoi de cette chouette lecture signée Annie Quintin.  ❤

127-VLB

-C

Livres dans le même genre…

La fille dans le placard

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s