Être amoureux et surdoué? Impossible.

17776864_10211098233305614_1053641132_o.jpg

Colin se fait encore laisser… par une Katherine…  la 19e Katherine. Il broie du noir et prend cette énième séparation très abruptement. Son meilleur ami, Hassan, en a marre de voir son meilleur copain s’apitoyer sur son sort et décide qu’ils partiront pour une aventure : un roadtrip pendant tout l’été. Tout en voyageant, Colin, s’inspirant de ses échecs amoureux avec les Katherine(s), souhaite élaborer un théorème qui expliquera les relations amoureuses et ainsi, devenir célèbre. Les deux meilleurs amis ne le savent pas encore, mais ils s’engagent sur une route d’opportunités, de rencontres inattendues et de nouvelles expériences qui les changeront en tant qu’adolescents impopulaires et invisibles.

Les avis sur Le théorème des Katherine étaient très mitigés. Certains ont aimé ce roman de John Green, alors que d’autres l’ont complètement détruit avec leurs critiques, alors je ne me doutais pas du tout quelle serait mon opinion. Après avoir lu, j’essaie toujours de voir le livre du point de vue d’un autre lecteur pour ne pas fausser l’avis des gens sur l’ouvrage. Les points forts de ce livre sont donc que Colin est un garçon assez drôle et surtout, assez spécial. C’est un personnage à aimer ou à ne pas tolérer. Pour ma part, je l’ai bien aimé! 🙂 En plus du fait que le livre est humoristique, c’est une lecture très légère dans laquelle il est possible de juste, lire, pour passer un bon moment.

Les points que j’ai moins appréciés sont en fait, qu’il y avait trop de notes de bas de page et qu’entre autres, il y avait beaucoup d’explications superflues. Quand je lis, je n’aime pas nécessairement lire des théories mathématiques et des références de bas de pages parce que c’est ainsi que je perds le fil de la lecture et que ça me bourre le crâne de choses inutiles. Bien qu’il était quelques fois intéressant de retrouver des faits de ce que Colin parlait, les maths, c’était trop intense pour moi! (Ben oui, j’ai de la misère en math, ça fait mal à mon cerveau 😂 )

Alors pour ceux qui sont des fans de l’auteur, je suis sûre que vous retrouverez des personnages comme lui seul peut les faire! Par contre, pour ceux qui n’ont pas cet auteur dans leur coeur, je vous conseillerais de commencer par Nos étoiles contraires, afin de voir si le style vous convient. 🙂

Merci à mon partenaire Interforum Éditis Canada pour l’envoi de ce roman!

b3c1dfdc4424ad81c0e6e768933a3861

-C

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s