La vie de Charlie en prend un coup!

17500507_10211028937053251_1389280126_o.jpg

Ahhhh c’était cuuuuuuute! Une belle petite lecture jeunesse & québécoise qui rend le coeur léger et qui rend un bel hommage à The Doors et au Flower Power. 🙂

À 16 ans Charlie voit son monde changer du tout au tout. Ses parents, super égoïstes en passant hen, partent faire le tour du monde une année durant. Elle sera forcée de quitter son meilleur ami Nico, de vivre chez ses grands-parents qu’elle connait à peine avec son frère, mais le comble, c’est qu’elle devra laissé l’amour de sa vie, Jim Morrison (qui est son chat) à 12 heures de Québec là où elle déménage! Changer de ville veut dire changer d’école et de routine, ce que Charlie ne tolère pas vraiment. Ses TOC sont de plus en plus accaparants et elle semble avoir de la difficulté à s’intégrer à son nouveau monde. Heureusement qu’elle garde contact avec Nico (même si son comportement est vraiment bizarre depuis le déménagement…), ainsi elle peut toujours avoir des nouvelles de son amour de chat. En plus d’eux deux, sa grand-mère se montre super ouverte et à l’écoute quand Charlie en a de besoin. Même si tout semble rentrer dans l’ordre, la tempête grouille dans la vie de Charlie, saura-t-elle naviguer dans une mer d’imprévus?

Charlie-Rock est une jeune fille très colorée. Autant par son caractère tête de mule et ses idées rangées que par son style vestimentaire en hommage aux années décadentes du Flower Power. Elle est angoissée de commencer une vie différente de ce qu’elle avait imaginée et elle est blessée, que ses parents aient ressenti le besoin de les abandonnés, elle et son frère. Au début du roman, je croyais qu’elle resterait une adolescente pas trop raisonnable, un peu pleurnicharde et a qui j’aurais de la misère à m’identifier. Je me suis trompée. Charlie souffre de l’absence de ceux qu’elle aime le plus, ses parents, son chat, son meilleur ami, mais évolue dans un nouvel environnement entourée de sa grand-mère, du joli voisin et de ces quelques connaissances. Ses angoisses m’ont touchées puisque je peux très bien m’imaginer développer des manies sous un gros stress comme celui qu’elle vit. J’ai eu beaucoup d’empathie en me mettant à sa place et j’ai mieux compris à quel point ce qu’elle vivait la chamboulait.

Elle est drôle au fond, et sensible. Elle prend beaucoup de maturité du début à la fin du roman et c’était excitant de la voir devenir une nouvelle personne. Charlie Rock – Mes cinq saison est le premier tome d’une série jeunesse qui s’annonce prometteuse, selon moi. Ça a fait du bien a mon coeur d’adolescente de revivre une période qui n’est pas super loin derrière moi. Et à mon avis, les adultes se retrouveront également sous les airs de The Doors et des années 60-70. 🙂 PS: Même si j’aime beaucoup Charlie, sa grand-mère est un personnage très spéciale et amicale, je l’ai super appréciée, elle aussi. 🙂

Merci énormément à Maryse Pagé de m’avoir donné la chance de connaitre son univers et le premier livre de sa série! Merci aussi à Virgolia Communication – les Éditions Druide pour l’envoi de ce roman!

 

1184853_604478712935728_175306411_n526994_384234431648658_357242031_n

-C

Advertisements

4 réflexions sur “La vie de Charlie en prend un coup!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s