Calendar Girl… L’argent et le plaisir!

16833563_10210725156978939_288097192_o.jpg

Le concept de Calendar Girl est unique et nouveau. Un livre par mois, un client par livre.

Mia doit récupérer l’argent que son père a emprunté et flaubé si elle veut que celui-ci et sa petite soeur restent vivant. Elle n’a donc aucun autre choix pour se faire de l’argent propre et rapidement que de travailler en tant qu’escorte pour sa tante Millie. L’idée ne lui semble pas très chaleureuse, mais elle n’a pas d’autres options plus payantes.

En Janvier, Mia rencontre le sexy et player Wes. Elle se rend vite compte que ce job pourrait se révéler plus qu’intéressant finalement! Le jeune homme riche et divinement beau fera passer d’excellent moments à Mia, autant en sortie d’affaires que dans la chambre à coucher. Le surfer blond n’a que quatre règles : baiser comme des lapins, l’exclusivité des deux amants pendant le mois, ne jamais dormir dans le même lit et la dernière règle, la plus importante… ne jamais tomber amoureux l’un de l’autre. Pourront-ils suivre toutes ces règles malgré les belles journées et les soirées torrides qui’ils passent ensemble?

En Févirer, Wes doit rester du passé. Mia doit se concentrer pour devenir l’inspiration de son second client, Alec, le célèbre peintre français. Cet homme, extravagant et sensible fera vivre à Mia une tonne d’émotions au travers son art et sa sexualité. Bien que Alec soit un romantique et parfait amant, Wes ne quitte pas pour autant les pensées de Mia. Jour après jour, la jeune femme découvre la peinture, la photo, le sexe brûlant et sensuel d’Alec et la découverte de l’amour petit à petit.

C’est carrément le blanc et le noir entre Wes et Alec! L’un est dévergondé, surfeur et baise comme un dieu. Alors que le second fait l’amour, parle avec un sexy accent français et peint les plus belles toiles du monde dans un atelier hors du commun. Le vocabulaire est très cru, pour une personne comme moi qui a l’habitude de lire du Young Adult. Alors que ça pourrait mettre certaines personnes mal à l’aise, je pense qu’Audrey Carlan utilise des mots gras afin de montrer la profondeur qu’il y a au-delà du métier d’escorte de Mia. Elle veut du plaisir, elle veut ce qu’elle n’a jamais eu. Ce que j’aime de ces livres, c’est qu’ils sont assez courts et surtout, il n’y a pas de superficialité. L’auteure donne les informations que l’on doit savoir et laisse le superflu de côté pour nous laisser que l’histoire simple et le croustillant.

Il est certain que si vous aimez les histoires torrides et simples, ces livres vous captiveront!! 😉

Merci beaucoup à Hugo New Romance de m’avoir donné la chance de découvrir cette série! J’ai hâte de découvrir les autres tomes!

15873492_1912712615616834_3888782096620249223_n

-C

Livres dans le même genre…

L’entente                       L’Échappée

Advertisements

2 réflexions sur “Calendar Girl… L’argent et le plaisir!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s