Elle était là, mais ça ne suffisait pas…

13275023_10208322291668808_849396721_o

Cody était pourtant là… Elle et Meg ont toujours été meilleures amies, malgré le déménagement de cette dernière, elles étaient toujours proches… Alors pourquoi ce suicide soudain? Cody n’en a aucune idée. Elle ne comprend pas, Meg s’est enlevé la vie, prématurément, astucieusement… Comment, pourquoi? Rien ne laissait croire à sa meilleure amie qu’elle allait mal, qu’elle souffrait. La jeune fille part donc à la quête de réponses, puisque c’est tout ce qui importe maintenant. Sur la route des certitudes, Cody fait de nombreuses découvertes choquantes et même blessantes, puisqu’elle se rend vite compte que celle qu’elle pensait connaître lui cachait bien des détails de sa vie. Elle s’embarque dans une folie qui pourrait lui être regrettable… En se rendant à l’Université où vivait désormais Megan, Cody fait la rencontre de Ben, ce connard charmeur qui tentera de l’aider à résoudre le mystère qui plane autour de la mort de la jeune fille. Pour trouver la paix, Cody devra s’enfouir dans un monde de secrets déchirants, de révélations alarmantes et d’incertitudes qui la pousseront dans les bras de vérité et de l’amour.

Gayle Forman sait jouer avec les mots. Elle nous l’a prouvé dans Si je reste et nous le fait savoir une fois de plus avec J’étais là. Au travers Cody, nous pouvons vivre son désespoir. Elle souffre, elle est perdue et son désarroi est touchant. L’adolescence est une période difficile pour plusieurs personnes. Cependant, ces personnes n’ont pas toutes la chance d’avoir l’aide nécessaire et à temps. Malgré le lien d’amitié qui liait Cody et Megan, elle n’a rien vu venir. Même pas sa famille, ni ses amis de l’Université. En lisant, on se rend compte que plusieurs facteurs peuvent influencer le cours d’une vie, une parole, un geste, et que certaines personnes, avec de mauvaises ou bonnes intentions, peuvent pervertir et influencer une personne suicidaire.

J’ai été touchée par la force que la jeune fille puise afin de mener sa quête à terme. Elle continue de chercher des réponses malgré les blessures qu’elles lui causeront, pour pouvoir entamer le deuil qu’elle mérite. Perdre sa meilleure amie ne doit pas être une chose facile, encore moins quand on se rend compte que cette personne avait de lourds secrets… J’ai aimé la sincérité des mots. J’ai aimé Ben, malgré qu’il soit un peu con. J’ai également aimé ce livre pour l’audace de Cody.

Bref, pour une lecture touchante et courageuse, J’étais là sera à coup sûr vous offrir ce que vous attendez.

Merci mille fois à Hachette Canada pour cet envoi!

-C

 

Advertisements

2 réflexions sur “Elle était là, mais ça ne suffisait pas…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s