Des ados super-héros!… Handicapés?…

13009749_10208066267148355_1239138996_o.jpg

Bon bon bon, je sais bien ce que vous allez penser, j’ai eu la même réaction :« Des ados handicapés qui tentent de sauver le monde…? Pas sûre, pas sûre. » Eh bien, je suis heureuse de vous annoncer que j’ai été positivement surprise par le roman Les Prodiges de Jeremy Scott. C’est une nouvelle approche de ce que l’on connait déjà et je pense que d’être différent, ce n’est pas facile, mais c’est extraordinaire.

Philip n’en croit pas ses yeux! ( En fait, il n’en croit pas ses oreilles, car le jeune adolescent est atteint de cécité… ) Il est un super-héro! Son père est un super-héro! Sa mère est une super-héroïne, ainsi que presque tous ceux qui habitent la ville de Freepoint! Quelle nouvelle, n’est-ce pas? Alors pourquoi est-il fâché? Le problème c’est qu’au moment où Philip intègre un nouveau lycée, il se rend compte que quelque chose cloche. Il a été placé dans une classe pour élèves handicapés?! Tous dotés de pouvoirs, tous contraints par leurs handicaps… Certains d’entre eux apprendront peu à peu à se connaître et ils tenteront l’inattendu. Ils prouveront qu’ensemble, ils peuvent faire ce que n’importe quel autre peut faire. Unis pour garder leur ville hors de danger, ils seront soumis à des épreuves plus difficiles les unes que les autres. Cependant, c’est avec le courage et l’effort, qu’ils parviendront peut-être à se faire respecter au sein de leur communauté.

C’est tellement imprévisible comme sujet et c’est ce qui est beau. C’est beau de voir qu’en équipe, on est fort. Beau de voir que d’être différent ne fait pas de soi quelqu’un de moindre. Je pense que c’est un hymne à la persévérance. C’était la première fois que je lisais un livre qui abordait ce sujet avec autant d’humour et également de sincérité. Jeremy Scott n’a pas la langue dans sa poche et il brise ainsi le mur qui s’élève entre les différences. Bien qu’il y ait des moments où j’ai bien ri, l’auteur ne tente pas d’idéaliser ce qu’un jeune handicapé pourrait faire. J’ai vu la sincérité dans chaque chapitre. De plus, j’ai été étonnée au début, de voir que l’un des personnages secondaires était un garçon atteint de trisomie 21. Finalement, c’est l’un de mes personnages préférés! La mise en contexte dans laquelle il est impliqué est humoristique et brillante.

Puisque le personnage principal est aveugle, les descriptions sont si fortes que c’est très facile de s’imaginer à côté de Philip et de vivre avec lui son aventure. C’est stressant, émouvant et j’ai pris plaisir à connaître ses amis excentriques.

Les mamans et papas de ce monde, je sais que peut-être ce livre pourrait vous faire peur. Au contraire, j’ai l’impression que votre enfant pourrait s’y plonger et s’amuser. Je vous le conseille fortement, à vous tous qui aimez ce qui est nouveau. Vous qui avez de grands horizons et à vous, que vous soyez différents ou pas je vous le conseille parce que Les Prodiges touchera votre coeur.

Un merci spécial aux Éditions Michel Lafon pour cet envoi. Ce fût une belle découverte!

-C

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s