Léa Olivier, la fille qu’on aime tous (sauf les nunuches)

IMG_20160316_195024

Et bien Oui, Moi, Chloé, 20 ans, j’ai A.D.O.R.É La vie compliquée de Léa Olivier!! Je le conseille aux lecteurs|lectrices de tous âges qui ont envie d’une lecture légère, amusante, sensible et charmante.

Dans le premier tome, Léa est une jeune adolescente qui habite un tout petit village avec son grand frère Félix, le tombeur de ses dames, et ses parents pas compréhensifs du tout! En effet ces derniers lui apprennent un déménagement à Montréal et Léa ne peut s’empêcher de pleurer et d’être en colère en pensant à sa meilleure amie, Marilou et son chum Thomas qui seront maintenant TROP loin d’elle!

Rendue à Montréal, Léa passe son temps libre à écouter des film d’amour cuculs et à manger des beignes glacés au miel… (miam!) pendant que son frère cruise les filles et sort avec ses amis plus vieux. Entre-temps, elle correspond avec sa best en e-mail et tente de ne pas perdre Thomas qui devient de plus en plus distant avec elle… À sa nouvelle école, où elle se trouve vraiment rejet, Léa devient amie avec Annie-Claude qui l’invitera à se joindre à l’équipe du journal étudiant. Cette opportunité lui permettra de développer de belles amitiés et de stimuler son côté créatif. La jeune fille devra se tenir debout devant Maude Bérubé, la REINE des nunuches, et sa bande d’amies, qui n’arrêtent pas de lui casser les pieds et chercher les problèmes avec elle!.. Quand Léa apprend une nouvelle qui lui brise le coeur, elle se concentre sur ses projets d’écriture et sur ses amis qui sont là pour la réconforter et surtout, l’encourage à devenir une meilleure Léa, une Léa 2.0!

Ce que j’ai aimé de ce livre c’est de me voir en Léa à son âge. Certaines fois j’ai ri aux éclats, d’autres j’ai eu des pincements au coeur parce que, pauvre Léa! Ces romans de Catherine Girard-Audet, qu’on peut retrouver aux Éditions les malins, sont tout simplement des bijoux. Bien qu’ils soient classés 9-12 ans, je pense que c’est une bonne lecture qui se glisse aussi bien entre 2 cours de cégep qu’entre deux récréations entre les cours du primaire/secondaire. Bref , que se soit pour le côté un peu trop dramatique de Léa ou pour son sens de l’humour, je vous conseille ce roman à tout coup! 🙂

PS: Pour les nouveaux lecteurs, les lecteurs lents ou ceux qui n’apprécient pas trop la lecture, Léa est votre amie! 😀

-C

Advertisements

6 réflexions sur “Léa Olivier, la fille qu’on aime tous (sauf les nunuches)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s